• 5 rue Meurisse 57950 Montigny-lès- Metz
  • 03 87 62 23 52

Les infiltrations guidées par le scanner (tomodensitométrie) ou la scopie sont utilisées de plus en plus fréquemment dans les lombalgies rebelles, et dans toutes autres causes de réduction du périmètre de marche (lombo-sciatalgies rebelles sans indication chirurgicale ou avec contre-indication à la chirurgie), en raison de leur réalisation facile et en toute sécurité.

Elles permettent la réalisation d’un geste précis, rapide et d’une efficacité maintenant reconnue au moins à moyen terme.

De quoi s’agit-il?

L’infiltration  consiste à injecter un médicament anti-inflammatoire à base de cristaux de cortisone directement au contact de la zône qui est responsable de votre douleur.

L’injection est effectuée à l’endroit où le nerf sort de la colonne vertébrale (foraminale), dans le canal lombaire au niveau de la hernie discale (épidurale) ou au niveau d’une articulation douloureuse et arthrosique (articulaire postérieure).

Pourquoi faire une infiltration sous scanner?

Cette technique va permettre de choisir le point d’entrée et le trajet le plus adéquat pour injecter le produit au bon endroit. La plupart du temps, un test par injection de produit de contraste viendra confirmer la bonne diffusion du produit de contraste au sein de l’espace épidural, au sein d’une articulation, ou au contact d’une racine nerveuse.

Le déroulement de l’examen 

Après une désinfection soigneuse de la zône à infiltrer, vous serez installé sur le ventre.

Des images de repérages permettront de déterminer le meilleur trajet pour votre infiltration. Après repérage, le médecin radiologue pourra procéder au geste infiltratif, dans le respect des règles d’asepsie et de sécurité.

Le produit cortisoné sera injécté sur le site préalablement repéré .

L’infiltration n’est pas particulièrement douloureuse; Une anesthésie locale permettra de réduire la douleur de la peau jusqu’à l’entrée du canal rachidien pour un meilleur confort du patient. L’injection du produit anti-inflammatoire pourra dans certains cas réveiller pendant quelques minutes vos douleurs habituelles (sciatique…).  

Quelle est l’efficacité de l’infiltration?

Le délai d’action varie entre 48 heures et une semaine. Une recrudescence douloureuse peut s’observer dans les heures suivant l’infiltration.
La durée d’action est variable, de quelques semaines à quelques mois ,voire plus.

Quels sont les risques d’une infiltration scanoguidée ?

Toute intervention sur le corps humain, même conduite dans les conditions de compétence et de sécurité maximale, comporte un risque de complication (infectieuse, d’hématome, de syndrome méningé transitoire…).
Le médecin radiologue qui fera le geste infiltratif vous verra donc en consultation pour éliminer les contre-indications possibles, pour décider du geste à prévoir (en fonction des examens IRM ou scanner effectués), et pour vous expliquer le principe et l’intérêt de l’infiltration, afin que le geste se déroule ultérieurement dans les meilleures conditions possibles.

Vous pourrez également lire la fiche pratique en lien ci-dessous (à venir).

Prendre rendez-vous

  • Radiographie conventionnelle, échographie, échographie Doppler, mammographie, ostéodensitométrie
    5 rue Meurisse
    57950 Montigny-lès-Metz
  • IRM - SCANNER SAINT THIEBAULT
    2 rue de la Piscine
    57000 Metz
  • IRM G.I.M.M.
    Centre Pierre de Coubertin
    75bis rue Claude Bernard
    57000 Metz
  • IRM - SCANNER CELODIM
    Hôpital Robert Schuman
    rue du Champ Montoy
    57070 VANTOUX
  • 03 87 62 23 52